Le Meunier Hurlant

d’Arto Paasilinna :

Un meunier un peu farfelu arrive dans un village. Il hurle et fait l’abruti, on le met dans un asile de fous. Il se sauve et se réfugie dans la forêt. On le retrouve mais il arrive à s’échapper. Fin.

Je dois avouer que je me suis sérieusement ennuyé à la lecture de ce livre. Les personnages (caricaturaux) sont suffisamment colorés pour maintenir l’intérêt, mais tout juste. Les rebondissements sont quasiment inexistants – on déplace l’intrigue sur quelques kilomètres à plusieurs reprises, mais l’histoire est furieusement linéaire. J’ai bien compris le concept du droit à la différence, et bla, bla, bla, mais ce n’est pas nouveau et on ne peut pas tenir 200 pages sur une idée… Alors, peut-etre que j’ai loupé quelque chose ? Tout le monde a l’air d’aimer ce livre.

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , . Bookmark the permalink.